Performance énergétique

La domotique prend le rôle de chef d’orchestre de la performance énergétique. Elle optimise les consommations tout en garantissant le confort des occupants. Pas de performance énergétique sans efficacité énergétique!

La performance énergétique, c'est la quantité d'énergie que consomme annuellement le bâtiment eu égard à la qualité de son bâti, de ses équipements énergétiques et de son mode de fonctionnement.

1°) Pas de performance énergétique sans efficacité énergétique!

La notion de performance énergétique vise le confort thermique avec une exploitation annuelle optimisée des énergies consommées. L’intégration des énergies renouvelables, le solaire thermique et photovoltaïque, la pompe à chaleur, le puits canadien, octroie une performance énergétique meilleure, tout comme les générateurs et chaudieres à haut rendement et les émetteurs de chauffage basse température comme le plancher chauffant, ainsi que les dispositifs de régulation et programmation.

2°) La performance énergétique est marquée dans l'étiquette énergie

La performance énergétique se traduit au préalable par le DPE ou diagnostic de performance énergétique qui positionne le logement ou le bâtiment dans une échelle énergétique allant de A à G, appelée également « étiquette énergie », qui indique le niveau de consommation de chauffage, d’eau chaude sanitaire, et de climatisation. Le DPE positionne également le niveau de pollution en indiquant dans une échelle le taux d’émission de gaz à effet de serre (GES).

3°) Performance énergétique et réglementation "environnementale"!

La performance énergétique dans le bâtiment amène celui-ci de part la réglementation thermique, notamment la RT 2012, vers le niveau du bâtiment basse consommation (BBC), puis certainement en 2020 vers le bâtiment à énergie passive, et le batiment à énergie positive (BEPOS, batiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme). Les labels de haute performance énergétique (HPE), et THPE sont les bases qui permettent d’obtenir des constructions très économes et très peu polluantes.

4°) Un des piliers réglementaires et de la transition énergétique

La réglementation thermique fixe désormais dans sa nouvelle version, la RT 2012, un niveau de performance énergétique à atteindre en kWh d’énergie primaire par m2 Shon et par an (KWhep/m2.an). Cinq usages sont concernés par la limitation énergétique de la RT 2012. Les consommations énergétiques des usages suivants sont réglementairement à limiter pour toute prochaine construction neuve: le chauffage, la climatisation, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et la consommation électrique des auxiliaires (ventilateurs VMC, …, pompes de chauffage, …)

5°)Pilotage de l'installation domotique et Association des fonctions entre elles

La performance énergétique, c’est la quantité d’énergie que consomme annuellement le bâtiment eu égard à la qualité de son bâti, des équipements énergétiques et de son mode de fonctionnement.